Comment avoir une alimentation équilibrée ?

alimentation équilibrée

Publié le : 15 août 20194 mins de lecture

Comment manger sain et équilibré ? Voilà une préoccupation majeure caractérisant les sociétés de consommation où l’offre alimentaire est très (trop) variée. En effet, les tentations ne manquent pas et nombreuses sont les personnes qui ne font pas toujours les meilleurs choix alimentaires pour leur santé.

Que signifie réellement manger équilibré ?

Adopter une alimentation saine et équilibrée repose essentiellement sur le choix des aliments et le respect de certaines proportions, d’où la notion d’équilibre. La préférence sera donnée aux aliments bruts (par exemple, une orange nature au lieu d’un jus d’orange industriel). En effet, un aliment brut est toujours plus riche en nutriments que son équivalent transformé. D’ailleurs, c’est en apportant tous les nutriments dont l’organisme a besoin que l’individu se rassasie et non pas en mangeant de grandes quantités. Manger sain et équilibré est une affaire de qualité et de quantité : les excès et les privations nuisent pareillement à l’équilibre alimentaire.

En outre, il faut respecter certaines proportions. L’alimentation équilibrée inclut les trois familles de macronutriments : protéines, lipides et glucides. La règle veut que l’assiette soit composée d’un quart de protéines d’un quart de féculents et d’une moitié de légumes. Ces trois catégories d’aliments apportent les fameuses calories. Les recommandations officielles en la matière préconisent une consommation de 1800 calories pour les femmes et 2000 calories pour les hommes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.les-tendances.fr.

Comment manger équilibré dans la pratique ?

Dans la pratique, une alimentation équilibrée est suffisamment variée  pour fournir à l’organisme tous les nutriments. Vitamines (A, B, C, D, E, K), minéraux (sodium, calcium, magnésium, potassium, phosphore) et oligoéléments (zinc, cuivre, fer, sélénium) jouent un rôle important en permettant au corps d’assimiler les protéines, les lipides et les glucides.

La consommation d’eau est également déterminante. En effet, certaines vitamines (B et C) sont hydrosolubles, c’est-à-dire qu’elles nécessitent de l’eau pour être assimilées. L’eau rétablit aussi la balance acido-basique (le pH) du corps grâce aux minéraux qu’elle contient. La consommation d’1,5 litre d’eau par jour est recommandée.

Enfin, il est possible de manger équilibré en instaurant de bonnes habitudes alimentaires. Par exemple, le fait de manger à satiété limite le risque de grignoter en attendant le suivant. « À satiété » car il ne s’agit pas de manger comme un ogre. Il s’agit d’arrêter de manger quand la sensation de faim a disparu, ce qui survient normalement avant d’avoir un ventre ballonné. Il est donc essentiel de rester à l’écoute de son corps : une bonne habitude à adopter consiste à manger lentement et à bien mastiquer les aliments.

Est-il possible de manger sain et gourmand ?

La gourmandise est un vilain défaut, dit-on. En réalité, elle n’est un problème que si elle exclut la notion d’équilibre. En effet, on peut très bien adopter un régime sain et gourmand et avoir une alimentation équilibrée. Un régime gourmand sera établi sur la base d’aliments de qualité et hautement nutritifs : de la viande maigre, des œufs et du poisson gras, des bons lipides (huile d’olive, de coco, de lin), des légumes frais en bonne quantité et des fruits frais en quantité modérée.

Plan du site